téléchargements
Document CC - 06/2012 52 KB

Dimanche, 19 Novembre 2017
Administration
® 2017 www.humanistmovement.net

Dernière actualisation: 18:53 - 04/05/2017

Convergence
des Cultures

Mise à jour: Juin 2012.

Antécédents

Convergence des Cultures (1) est un organisme du Mouvement Humaniste. Ce Mouvement est né le 4 mai 1969, à Punta de Vacas, paysage montagneux des Andes près de la frontière entre l´Argentine et le Chili, avec la harangue publique connue sous le nom de La Guérison de la Souffrance donnée par Silo, son fondateur.

Le Mouvement Humaniste se fonde sur le courant de pensée connu comme Nouvel Humanisme ou Humanisme Universaliste.

Ce courant dont la pensée est exposée dans l´œuvre de Silo et dans celles des divers auteurs qui s’en inspire, implique également un sentiment et une façon de vivre ; il prend forme dans de multiples domaines de l´activité humaine, donnant origine à divers organismes et fronts d´actions. Tous s´appliquent dans leur domaine d´actions respectif vers un objectif en commun : humaniser la Terre, contribuant ainsi à augmenter la liberté et le bonheur des êtres humains. Ils ont en commun la méthodologie de la Non-violence active et la proposition d´un changement personnel en fonction de la transformation sociale.

Les autres organismes issus de ce même Mouvement Humaniste sont le Parti Humaniste, La Communauté pour le Développement Humain, Monde sans Guerres et sans Violence, et le Centre Mondial d’Études Humanistes.

L’Humanisme Universaliste

L’Humanisme Universaliste, également appelé “Nouvel Humanisme”, se caractérise par la mise en évidence de l’attitude humaniste. Cette attitude n’est pas une philosophie mais une perspective, une sensibilité et une façon de vivre la relation avec les autres êtres humains. L’Humanisme Universaliste soutient que dans toutes les cultures, lors de leur meilleur moment de créativité, l’attitude humaniste a imprégné le milieu social. Sont alors rejetées la discrimination, les guerres et la violence en général. La liberté d’idées et de croyances prend une forte impulsion incitant à la recherche et à la créativité dans les sciences, l’art et les autres expressions sociales. Dans tous les cas, l’Humanisme Universaliste propose non pas un dialogue abstrait ou institutionnel entre cultures, mais un accord sur des points de base et la collaboration mutuelle entre représentants de cultures diverses, se basant sur des moments humanistes comparables.” 

Dans nos sociétés actuelles, les différentes cultures cohabitent quotidiennement. Mais ce qui est extraordinaire dans ce moment historique, c’est qu’il s’agit d’un moment de mondialisation dans lequel toutes les cultures se rapprochent et s’influencent mutuellement, comme cela ne s’était jamais produit auparavant.

Il est important de faire la distinction entre ce processus de mondialisation croissant et la globalisation. Ce qu’on appelle globalisation n’est pas autre chose que le comportement traditionnel impulsé par les centres impériaux. Comme cela s’est produit plusieurs fois dans l’histoire, ces empires s’installent, se développent et font graviter autour d’eux d’autres peuples en essayant d’imposer leur langue, leurs coutumes, leurs vêtements, leur alimentation et tous leurs codes. Finalement, ces structures impérialistes finissent par générer violence et chaos, conséquence de leur brutalité grossière et de la confrontation culturelle.

Aujourd’hui, il est nécessaire de créer des enceintes dans lesquelles on recueille les idées, les croyances et les attitudes humanistes de chaque culture qui au-delà de toute différence, existent au cœur des différents peuples et individus.


Objectifs

En termes généraux, Convergence des Cultures propose de faciliter et de stimuler le dialogue entre les cultures, de lutter contre la discrimination et la violence, et de diffuser sa proposition sous toutes les latitudes.

Il s´agit en particulier de :

a) Promouvoir la relation entre les différentes cultures

Grâce à l’organisation de rencontres et d’enceintes d’échange entre des personnes de différentes cultures. Non seulement dans l’intention de faire connaître leurs propres cultures, leurs inquiétudes et aspirations, mais aussi pour que cet échange permette un dialogue véritable orienté vers la recherche de points communs présents dans le cœur des différents peuples et individus.

b) Dénoncer et lutter contre toute forme de discrimination manifeste ou larvée

Au travers de campagnes de différentes sortes qui incitent à la pleine application des droits humains. Pour la libre circulation des êtres humains sur la planète et pour que chacun ait la possibilité de choisir le lieu et les conditions dans lesquelles il veut vivre. Pour améliorer le présent et construire un futur commun.

c) Diffuser ses idées et ses activités

En prenant contact avec toutes les cultures dans les différents pays, dans l’intention de diffuser et d’ajouter d’autres personnes et d’autres organisations intéressées par l’étude et les activités de Convergence des Cultures.


Principes d´organisation

1. Aspects généraux

Ces alignements visent définir un modèle d´organisation et de fonctionnement commun dans ses aspects les plus généraux.

Convergence des Cultures est une organisation à caractère mondial. En ce sens, ses membres, indépendamment du lieu où ils agissent, se sentent faire partie d’une même action mondiale humanisatrice qui s’exprime de façon diverse mais convergente. C’est pour cela que l’homogénéité de ses contenus idéologiques dans toutes ses manifestations est fondamentale.

Ses formes de participation sont ouvertes et flexibles. Il s’agit d’une organisation à base humaine dans laquelle chaque personne se rend responsable de ce qu’elle impulse et construit.

Les structures de base de Convergence des Cultures sont les Équipes de Base qui développent leurs activités dans les quartiers, dans les écoles, dans les universités, dans les lieux de travail, par Internet, etc.

2. La coordination à la base et la coordination nationale

Ces équipes initiales de C.C. sont coordonnées dans un premier temps par la personne qui est à l’origine de leur mise en marche et qui les développe suivant les objectifs établis dans les documents et les matériels officiels de Convergence des Cultures. Ces "équipes initiales ou promotrices" se constituent en "équipes de Convergence des Cultures" quand elles parviennent à un développement minimal (autour de 10 participants) avec une certaine permanence (réunions périodiques). Une fois par an, on organisera une élection à laquelle participeront tous les membres de l’équipe, pour confirmer ou remplacer cette coordination initiale.

Selon le développement de ces "Équipes de Base de C.C", des nécessités de coordination vont se présenter avec les autres équipes de C.C qui agissent dans un même pays. Lorsqu’on arrive à un nombre de 10 Équipes de Base, les coordinateurs de ces équipes forment une "équipe promotrice" qui convoque à des élections pour élire la première équipe nationale. Les personnes qui intègrent cette équipe nationale seront choisies par vote direct des membres de pleins droit de l´organisme dans le pays, chaque deux ans.

Cette équipe nationale a pour fonction de coordonner les actions d’ensemble (campagnes, forums, rencontres, réponses à des situations conflictuelles, etc.), de s’occuper des questions administratives et légales, de coordonner les relations avec la presse et avec d’autres organisations, d´appeler à des élections pour son renouvellement tous les deux ans et de créer les autres fonctions qui seraient nécessaires.

Ces fonctions sont exclusivement au service de l’ensemble. Elles répondent à un mandat avec des aspects précis et peuvent être réélues.

Du fait que la convergence des cultures est le thème central de l’organisme, on réservera un quota de fonctions dans l’équipe nationale pour que des membres de différentes cultures puissent les assumer indépendamment du résultat des élections.

3. La coordination mondiale

La coordination mondiale est sous la responsabilité d´une Équipe Mondiale, élue chaque deux ans par vote direct des membres de plein droit de l´organisme dans tout le monde.

L’équipe mondiale est responsable de la coordination de la C.C. au niveau mondial. Elle pourra proposer des actions d’ensemble de différentes amplitudes et portées.

Du fait que la convergence des cultures est le thème central de l’organisme, on se réservera un quota de fonctions dans l’équipe mondiale pour que des membres de différentes cultures, actifs dans l’organisme, puissent les assumer indépendamment du résultat des élections.

Dans le cas de décisions importantes, qui affectent le positionnement et le développement de l’ensemble, on organisera une consultation générale qui garantisse la participation de tous les membres de l’Organisme. S´il est jugé nécessaire, on pourra faire appel à un vote mondial et direct sur le thème.

4. Les "Équipes de Convergence des Cultures" (groupes de base)

Ces équipes se réunissent régulièrement pour discuter des matériels de Convergence des Cultures dans l’objectif de s’éclaircir sur les aspects idéologiques et sur les objectifs de l’organisme, de promouvoir des relations entres les différentes cultures, de dénoncer et de lutter contre toutes les formes de discrimination manifestes ou larvées et de diffuser les idées et les activités de C.C. Les membres de ces équipes disposent en outre des rencontres et des retraites d’étude et de pratiques du Mouvement Humaniste, afin que ceux qui le veulent puissent les réaliser.

Il existe également des Équipes de C.C. qui développent leurs activités de façon virtuelle, profitant des nouvelles technologies, via le Web et Internet.

Depuis leur formation, les Équipes de C.C. impulsent la mise en marche de trois mécanismes ou fonctions fondamentales pour leur croissance :

  • Croissance : l´équipe dirige son action vers d’autres personnes, vers d’autres réseaux et organisations dans l’objectif de faire connaître ses points de vue, ses propositions et ses outils.

  • Communication : elle entretient une communication et des échanges fluides avec les autres équipes de C.C. et avec d’autres organisations en accord avec ses objectifs.

  • Formation : elle s’occupe de la formation progressive de ses membres en mettant à leur disposition les outils pour le développement personnel, culturel et social. Ces études et pratiques se trouvent dans ses matériels officiels.

Ces équipes de Convergence des Cultures créent des liens avec d’autres groupes et organisations de leur milieu, mais en aucun cas, elles n´établissent de relation organique avec aucun d’entre eux.

5. Fonctions d’ensemble

Les équipes de base pourront, si elles le considèrent nécessaire, définir quelques fonctions qui facilitent l´action d’ensemble, par exemple :

  • Fonction de Porte-parole : responsable de représenter Convergence des Cultures dans les activités institutionnelles, devant la presse et dans toute autre activité ou situation dans lesquelles il est nécessaire d’exposer les points de vue de cet organisme.

  • Fonctions de relation avec les autres organisations.

  • Fonctions légales et juridiques.

  • Fonctions de presse et de diffusion

  • Autres fonctions ad-hoc

Ces fonctions sont élues par vote pour un an. Elles sont exclusivement au service de l’ensemble. Elles répondent à un mandat avec des aspects précis et peuvent être réélues.

6. Participation

La participation est ouverte à toute personne sans aucune discrimination. Toute personne en accord avec les objectifs fondamentaux de Convergence des Cultures peut s’intégrer à son organisation, en devenant membre actif ou adhérent et ainsi collaborer aux activités planifiées, participer aux réunions de formation et de qualification, et développer de nouvelles actions.

Membres de droit : ils participent aux réunions, impulsent la croissance, se qualifient à partir des matériels proposés et contribuent à soutenir l´organisme par une cotisation annuelle. Il est de leur responsabilité d´élire par vote direct le coordinateur de leur équipe de base et les personnes assumant les diverses fonctions des équipes nationales et mondiales. Ils impulsent le développement et la formation de nouvelles équipes sans limites géographiques.

Adhérents : ils reçoivent l’information, participent aux activités et collaborent à son développement.

N´importe quel groupe, organisation ou association  qui, sans perdre sa propre identité, manifeste son adhésion aux principes qui inspirent la C.C., pourra solliciter son inclusion comme "adhérent" de la C.C. et maintenir avec l’organisme des relations de collaboration mutuelle.

7. Matériels de référence

Convergence des Cultures a pour matériels officiels et matériels recommandés :

Matériels officiels

  • Encadrement de C.C.

  • Manuel de formation personnelle pour les membres du Mouvement Humaniste, Centre d’Études Parc Punta de Vacas, 2009.

Matériels recommandés

  • Le Document Humaniste, Silo, 1992, adopté par le PH au IIe Congrès de l’Internationale Humaniste (Moscou, 1993).
  • Autolibération, Luis A. Ammann. (Ed. 1980, Version française, Ed. Références, 2004.)
  • Œuvres Complètes, Silo, Vol I et II., Plaza y Valdés, 2002. (disponibles en français sur silo.net, les livres ont été édités séparément par Éditions Références, Paris.)

  • Notes de Psychologie, Silo. Ulrica ediciones, 2006. (disponible en français sur silo.net)

Cette bibliographie s´enrichira des nombreux apports que feront les membres de Convergence des Cultures pour le développement de ses points de vue et pour son application dans des domaines spécifiques.

8. Économie

C.C. fonctionne avec la cotisation annuelle de ses membres actifs.

Cette cotisation sera fixée par l’Équipe de coordination nationale sur la base du salaire moyen de chaque pays et sera versée une fois par an, à la même date, par tous les membres de droit de l’organisme.

Le montant de ces cotisations est réparti de façon proportionnelle entre les Équipes de Base, les Équipes de Coordination Nationale et l’Équipe de Coordination Mondiale selon une répartition définie par l’Équipe promotrice mondiale.

On pourra également organiser des collectes occasionnelles en fonction des nécessités qui surgiront, auxquelles pourront participer volontairement les adhérents de l’organisme. Le montant de la dite collecte ne pourra jamais dépasser le montant de la cotisation annuelle.

En cohérence avec une organisation à base humaine, les fonds pour son fonctionnement proviennent de ses membres.

9. Aspects institutionnels

Conformément au degré de développement et de croissance de C.C. dans chaque pays et afin de faciliter le développement des objectifs dans sa relation avec le milieu, les Équipes devront obtenir leur statut juridique en tant "qu´association civile à but non lucratif" (ou toute autre appellation selon les normes de chaque pays).

Les statuts ou chartes organisationnels de ces “associations à but non lucratif” reflèteront dans la pratique une organisation et des principes identiques à ceux émis dans les matériels organisationnels officiels au niveau mondial.

Au niveau mondial, Convergence des Cultures s’organise comme une “Fédération Mondiale" qui regroupe toutes les Équipes de C.C. du monde.

Convergence des Cultures
Fédération Mondiale des Équipes de C.C.


1) Entre 1995 et 2009, cet organisme s´appelait "Centre des Cultures".